Vos questions, nos réponses

Choisissez votre thématique

Qu’est-ce que l’Amicale ?

L'Amicale des Frontaliers est une association régie par la loi de 1901, c'est à dire à but non lucratif. Elle est là pour donner des renseignements sur le travail en Suisse, pour aider lors de démarches administratives (demande de retraite, déclaration fiscale…). Elle est là également pour apporter une aide plus précise à ses adhérents frontaliers qui rencontrent des difficultés (recherche d'emploi, élaboration de dossiers,..). Elle a enfin une fonction de représentativité des frontaliers auprès des administrations (UNEDIC par exemple) et des pouvoirs politiques (conseil général, régional…).

Comment trouver du travail en suisse?

Pour trouver du travail en Suisse on peut : - Envoyer une candidature spontanée Dans les entreprises qui semblent correspondre à ce que l'on recherche ; - Répondre à des annonces dans les journaux papier ou sur les sites internet spécialisés ; Exemples de journaux suisses : tribune de Genève, 24 Heures pour le canton de Vaud et l'Impartial pour le canton de Neuchâtel, l'édition du jeudi de préférence avec les pages emploi Exemple de sites internet : jobup.ch, jobswatch.ch, emploi-romandie.ch, espace-emploi.ch ….. - Déposer des dossiers de candidature dans les agences de placements/intérim ; - Vous pouvez également vous connecter sur le site de Pôle Emploi rubrique internationale (pole-emploi.fr).

Quelles sont les conditions pour trouver du travail en suisse en qualité de frontalier ?

Conditions : - Etre un(e) ressortissant(e) UE/AELE - Etre âgé de 18 ans et plus (17 ans pour certains cantons) - Retour hebdomadaire ou journalier à son domicile Demande d’autorisation de travail : - Le formulaire de « demande de main-d’œuvre étrangère » - Un contrat de travail - Une attestation de domicile - 2 photos passeport - Une copie d’une pièce d’identité valable

Législation sur le travail en Suisse

Le travail en Suisse est régi tout d'abord par le code des obligations fédéral qui règlemente à minima les conditions de travail. Les cantons déterminent ensuite certains éléments des conditions de travail telles que jours fériés, montant des allocations familiales… Il existe enfin des conventions par branche d'activité.

Quelles sont les déductions sur le salaire?

1. Caisse retraite : AVS –AI : 5,15 % (Obligatoire) L'âge de la retraite en Suisse est de 65 ans pour les hommes et de 63 ans pour les femmes nées en 1941 et 64 ans pour les classes d’âge de 1942 et postérieures. Il faut 44 années de cotisations pour avoir une retraite à taux plein. 2. Chômage : 1,1 % (Obligatoire) En cas de chômage partiel ou technique le frontalier est indemnisé par la Suisse. En cas de licenciement le frontalier doit s'inscrire au Pôle Emploi en France. 3. Accident : (Obligatoire) Le pourcentage du montant de la cotisation est variable en fonction de l’âge. 4. LPP ou 2ème pilier : (Obligatoire à partir de 25 ans) le pourcentage du montant de la cotisation est variable en fonction de l’âge, du sexe et de la couverture souscrite par l’employeur. 5. Assurance maladie perte de gain ou perte de salaire (APG Mal): (Facultative) Elle couvre la perte de salaire en cas de maladie à hauteur de 80 % du salaire brut jusqu’à 730 jours.

Assurance Maladie?

2 Choix possibles pour les frontaliers 1. Assurance privée suisse (lAMal) 2. CMU comme cotisant volontaire

Aurais-je droit à une retraite suisse, à quel âge et combien toucherai-je?

A condition d'avoir cotisé au moins 1 an. Toute personne ayant travaillé en Suisse a droit à une retraite calculée en fonction de ses années de cotisations ainsi que ses salaires. On peut toujours s'adresser aux services de l'AVS pour obtenir une estimation du montant de sa retraite ainsi que dans nos bureaux.

Où demander sa retraite suisse ?

Depuis l’entrée en vigueur des accords bilatéraux, les demandes de rente de vieillesse doivent être déposées auprès de l’organisme de retraite dont vous dépendez en France.

Quelles sont les formalités à accomplir?

Pour obtenir une retraite suisse, il faut remplir un dossier de demande de retraite et fournir sa carte AVS, une copie des certificats de travail ainsi qu'un relevé d'identité bancaire ou postal.