Assurance maladie, L’Amicale des Frontaliers reçu au Ministère de la Santé.

02 - 18
Assurance maladie, L’Amicale des Frontaliers reçu au  Ministère de la Santé.

L’Amicale des frontaliers a été reçue au ministère de la Santé sur le dossier de l’assurance maladie des frontaliers.

Très sensible aux problématiques des travailleurs frontaliers le député Frédéric Barbier ainsi que ses collègues du Haut-Rhin, Bruno Fuchs et Jean-Luc Reitzer ; de l’Ain, Olga Givernet ; de la Haute-Savoie, Marion Lenne ; et du Doubs Denis Sommer ont accompagné une délégation de l’Amicale des frontaliers conduite par les vice-présidents de l’Amicale des frontaliers, Michel Morel et Michel Rivière et de la juriste, Valérie Pagnot.

En effet bien que la fin du droit d’option ait été actée il y a plus de deux ans, de nombreuses problématiques subsistent notamment concernant l’assiette de cotisation et la prise en charge de certains frais médicaux.

Avant de se rendre au Ministère, une partie des membres la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale et sous l’égide de Monsieur Frédéric Barbier député du Doubs, ont tenu à entendre la délégation de l’Amicale des Frontaliers.

Cette commission travaille actuellement sur l’accord-cadre en matière de coopération sanitaire entre la France et la Suisse.

Les représentants de travailleurs frontaliers ont pu exposer les difficultés rencontrées notamment dans la prise en charge des prestations en nature de deux côtés de la frontière.

La réunion s’est poursuivie au Ministère de la Santé où la délégation a été reçue par Madame Beinier conseillère parlementaire de Madame la Ministre. Cette nouvelle entrevue a été l’occasion d’évoquer les obstacles récurrents auxquelles font face de travailleurs frontaliers depuis l’intégration des frontaliers au régime général de la sécurité sociale.

La conseillère nous a fait part de sa bonne volonté ainsi que de celle de la ministre afin de trouver des solutions satisfaisantes.

Dans ce sens une mission flash va être mise en place dans le cadre de la ratification du projet d’accord-cadre franco-suisse sur la coopération transfrontalière. L’Amicale des Frontaliers sera parti prenante de cette démarche pour porter haut et fort la voix des frontaliers comme elle le fait depuis plus de 50 ans.