Édito

« La route de la mort… »

Chers Adhérents,

L’Amicale était conviée à la Mairie de PONTARLIER, le jeudi 11 octobre afin de prendre connaissance du projet d’aménagement de la RN 57 entrée sud de la ville.

Il était précisé que sur cinq variantes proposées le tracé A’ serait retenu avec création d’une deuxième voie descendante, des Rosiers au giratoire de Malraux, celui-ci étant supprimé et la voie existante à cet endroit abaissée.

Le cycle des feux de la place Saint-Claude sera harmonisé avec celui des feux installés place de la gare où le giratoire disparaîtra. Le gain de temps est estimé à 14 minutes environ.

Vous l’avez compris, ce projet de traversée de PONTARLIER concerne la municipalité et la population de la ville. Nous n’avons pas à nous immiscer dans les choix. L’objectif étant, j’imagine, de garder le flux de circulation, composé des usagers de cette voie européenne (suisses, frontaliers, vacanciers de Mont d’Or-Lac, et notamment de très nombreux camions pour le transit marchandises) afin de continuer d’irriguer les zones commerciales (400 commerces, 3400 places de parc).

Le projet du contournement de PONTARLIER, présenté en décembre 2000 par la DDE, comptait six variantes dont deux, à 500 millions de Francs et non d’Euros comme l’affirme la DREAL (Terre de Chez nous du 26.10.2018). Quant à l’impact paysager et aux zones protégées, défavorable à sa réalisation, chacun sait qu’il convient de reconstituer le milieu naturel touché (exemple contournement de DORTAN / département de l’Ain).

L’hebdomadaire « Le journal du dimanche » du 17 juin analysait, la mortalité sur les routes, par département. Le tronçon ETALANS-VALLORBE de la RN 57 compte 23 tués entre 2006 et 2015. Tragique bilan, « d’une route de la mort ».

Depuis près de 20 ans, les crédits des contrats de plan ont été mobilisés sur BESANCON, sa périphérie et la HAUTE-SAONE. Ce constat est dû à l’incurie chronique des élus du HAUT-DOUBS.

C’est ainsi que les usagers, et notamment les frontaliers souhaitent, dans l’immédiat, que les services de l’Etat réactivent une programmation pluriannuelle de travaux sur un nouveau tracé* ; une exigence à la mesure de la manne financière qui passe la frontière chaque année : 1.6 milliard d’Euros, soit 3 fois le budget du département.

A l’occasion de cette nouvelle année, je vous présente mes Meilleurs Vœux de Santé et de Bonheur pour 2019 avec une pensée particulière pour les malades, les personnes sans emploi, les anciens, et les familles endeuillées.

 

Bien amicalement

Le président, Alain MARGUET

 

 

*(4 voies Etalans-Vallorbe : Contournement Ville Tunnel)

Les dernières nouvelles

12 - 18
Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

C’est la mesure phare du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019.

Les revenus du capital des non-résidents affiliés à des régimes de Sécurité sociale d’un autre pays membre de l’Union européenne (UE) ou de la Suisse seraient exonérés du paiement de la CSG et de la CRDS.

+
11 - 18
Votations fédérales du 25 novembre 2018 : La Suisse va pouvoir espionner ses assurés sociaux

Votations fédérales du 25 novembre 2018 : La Suisse va pouvoir espionner ses assurés sociaux

Dimanche dernier, les Suisses ont dit « oui » à la nouvelle loi accordant un droit de surveillance aux assurances pour démasquer les fraudeurs.

+
11 - 18
Majoration de 10 francs de la rente minimale AVS/AI

Majoration de 10 francs de la rente minimale AVS/AI

Les rentes AVS/AI seront adaptées à l’évolution des salaires et des prix au 1er janvier 2019. La rente minimale AVS/AI se montera désormais à 1185 francs par mois.

+
11 - 18
ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE  2041 AS

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE 2041 AS

L’accord franco-suisse du 11 avril 1983 prévoit que les travailleurs frontaliers, des cantons de Berne, Soleure, Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Vaud, Valais, Neuchâtel et Jura, qui retournent quotidiennement à leur domicile en France, doivent, afin de bénéficier de l’exonération de retenue à la source sur leurs salaires suisses, compléter l’attestation de résidence fiscale 2041-AS.

+
11 - 18
Les négociations de l’Accord institutionnel entre la Suisse et l’UE

Les négociations de l’Accord institutionnel entre la Suisse et l’UE

Suite au refus de la Suisse d’entrer dans l’Union Européenne en 1992, il a fallu trouver une autre voie pour travailler ensemble ; c’est ainsi que la Suisse s’est engagée dans la voie dites des « b

+
11 - 18
  L'Est Républicain :  Supplément Numérique FRONTALIERS- GRATUIT

L'Est Républicain : Supplément Numérique FRONTALIERS- GRATUIT

Madame, Monsieur,

L’Amicale des Frontaliers et l’Est Républicain sont heureux de vous offrir le supplément numérique dédié au quotidien des Frontaliers de Franche-Comté

+
Toutes les actualités

Les brèves

Toutes les brèves

D'autres informations

Écouter notre dernier Podcast

Recevoir la newsletter

La lettre de l'amicale

  1. ZOOM SUR L'ACTUALITE FRONTALIERE
  2. RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL
  3. LES NOUVEAUX HORAIRES FERROVIAIRES
  4. LES CONDITIONS DE CIRCULATIONS HIVERNALES
  5. VOTRE MUTUELLE
  6. S'IMPLANTER ET INVESTIR EN SUISSE
  7. LA NOUVELLE LIGNE BELFORT-DELLE
Télécharger la lettreToutes les lettres