Édito

Chers Adhérents,

Lors de l’examen du PLFSS* 2019 au Sénat, le rapporteur général Jean-Marie VANLERENBERGHE s’est particulièrement distingué, proposant une hausse de la TSA* de 13.27% à 18.02% : soit une contribution exceptionnelle pour les complémentaires de 1,5 milliards d’euros afin de participer à l’équilibre des comptes de la sécu. Cet amendement n’a, heureusement, pas été retenu en deuxième lecture par l’Assemblée nationale. 

Nous n’avons pas eu la même chance… Pour rappel, ce sont les députés, DOOR (Loiret) et BAPT (Haute Garonne) des gouvernements FILLON et AYRAULT, rapporteurs de la commission des affaires sociales, qui ont plombé l’assurance maladie privée avec les conditions financières pour les travailleurs frontaliers que vous connaissez.
Ces élus sont complétement déconnectés de la réalité locale. Connaissent-ils le territoire frontalier avec la Suisse ? Ont-ils pris la peine de nous rencontrer, de prendre connaissance des difficultés présentes et enfin de nos propositions ? La réponse est négative.

C’est ainsi (sans prendre parti) que le mouvement « des gilets jaunes » illustre parfaitement, le décalage existant, entre les décisions prises par le pouvoir en place, qui sont en opposition, avec l’attente de nos concitoyens.
L’irritation est à son comble, quand on entend sur les plateaux de télévision, des commentateurs s’attarder et critiquer, l’essoufflement du mouvement. Ont-ils déjà, dans leur vie, organisé, ne serait- ce qu’un repas de famille ? Seraient-ils capables de faire des centaines de kms, à leurs frais, chaque samedi, pour aller défiler à Paris ? MM. les bien-pensants deux tons plus bas svp !

Par contre, nous pouvons ériger en jugement de valeur, l’expérience acquise, lors de nos manifestations sur la frontière (blocage de 10 postes de douane) et défilés dans les rues de Pontarlier.
Nous avons pu mesurer les difficultés rencontrées (autorisation préfectorale, logistique, sécurité et problèmes juridiques), lors de ces rendez-vous populaires du monde frontalier, démontrant alors notre unité et solidarité.

Au niveau national, la tentation est grande de faire disparaître les petites mutuelles. La mobilisation des administrateurs, est permanente à Morteau, pour faire face, à la réglementation nationale, et législation européenne, afin de garder notre indépendance.

Bien amicalement.

 

Le Président, Alain MARGUET.

 

*PLFSS : Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 

*TSA : Taxe de Solidarité Additionnelle

Les dernières nouvelles

12 - 18
Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

Suppression de la CSG sur les revenus des contribuables affiliés à un autre régime de Sécurité sociale de l'Union européenne.

C’est la mesure phare du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019.

Les revenus du capital des non-résidents affiliés à des régimes de Sécurité sociale d’un autre pays membre de l’Union européenne (UE) ou de la Suisse seraient exonérés du paiement de la CSG et de la CRDS.

+
11 - 18
Votations fédérales du 25 novembre 2018 : La Suisse va pouvoir espionner ses assurés sociaux

Votations fédérales du 25 novembre 2018 : La Suisse va pouvoir espionner ses assurés sociaux

Dimanche dernier, les Suisses ont dit « oui » à la nouvelle loi accordant un droit de surveillance aux assurances pour démasquer les fraudeurs.

+
11 - 18
Les négociations de l’Accord institutionnel entre la Suisse et l’UE

Les négociations de l’Accord institutionnel entre la Suisse et l’UE

Suite au refus de la Suisse d’entrer dans l’Union Européenne en 1992, il a fallu trouver une autre voie pour travailler ensemble ; c’est ainsi que la Suisse s’est engagée dans la voie dites des « b

+
11 - 18
Majoration de 10 francs de la rente minimale AVS/AI

Majoration de 10 francs de la rente minimale AVS/AI

Les rentes AVS/AI seront adaptées à l’évolution des salaires et des prix au 1er janvier 2019. La rente minimale AVS/AI se montera désormais à 1185 francs par mois.

+
11 - 18
ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE  2041 AS

ATTESTATION DE RÉSIDENCE FISCALE 2041 AS

L’accord franco-suisse du 11 avril 1983 prévoit que les travailleurs frontaliers, des cantons de Berne, Soleure, Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Vaud, Valais, Neuchâtel et Jura, qui retournent quotidiennement à leur domicile en France, doivent, afin de bénéficier de l’exonération de retenue à la source sur leurs salaires suisses, compléter l’attestation de résidence fiscale 2041-AS.

+
11 - 18
  L'Est Républicain :  Supplément Numérique FRONTALIERS- GRATUIT

L'Est Républicain : Supplément Numérique FRONTALIERS- GRATUIT

Madame, Monsieur,

L’Amicale des Frontaliers et l’Est Républicain sont heureux de vous offrir le supplément numérique dédié au quotidien des Frontaliers de Franche-Comté

+
Toutes les actualités

Les brèves

Toutes les brèves

D'autres informations

Écouter notre dernier Podcast

Recevoir la newsletter

La lettre de l'amicale

  1. Campagne 2019 de l'impôt sur les revenus
  2. Retenue à la source et travail frontalier
  3. Assurances/Clients & Mutuelles/Adhérents
  4. Votre Mutuelle
  5. Surveillance des assurés
  6. Suppression des prélèvements sociaux
  7. S'implanter et investir en Suisse
  8. Inauguration ligne Belfort-Delle
Télécharger la lettreToutes les lettres