04/03/2024

Le bassin de Genève séduit toujours plus de travailleurs frontaliers, la preuve en 3 chiffres

Le bassin de Genève séduit toujours plus de travailleurs frontaliers, la preuve en 3 chiffres
Article

L'Observatoire statistique transfrontalier vient de publier son enquête annuelle sur la zone de Genève, à cheval entre France et Suisse. Ce territoire au dynamisme économique et démographique continue d'attirer de nouveaux arrivants. La preuve en chiffres.

C'est un territoire dont la population continue de croître chaque année. Les nouveaux arrivants, de jeunes actifs diplômés, attirés par un marché du travail dynamique, plébiscitent ces zones frontalières avec la Suisse, autour de Genève. C'est en creux le portrait du territoire franco-valdo-genevois dressé par l'Observatoire statistique transfrontalier (OST) dans sa synthèse annuelle, rendue publique en ce début décembre. Voici les grandes lignes à retenir. 

2,8 millions d'habitants dont 53% en France

Il s'étend de Lausanne, à Annecy en passant par Bourg-en-Bresse, Annemasse et Genève. Le territoire franco-valdo-genevois compte 2,8 millions d'habitants dont plus de la moitié vit en France (53%).

853 000 habitants ont ainsi été recensés en Haute-Savoie et 667 000 dans l'Ain.

Chaque année, la population s'y accroît plus rapidement que dans le reste de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qu'en France métropolitaine (1,2% de croissance annuelle entre 1999 et 2022 contre 0,7% en Aura, et 0,5% sur le territoire national), même si cette augmentation est en ralentissement depuis 2016.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/le-bassin-de-geneve-seduit-toujours-plus-de-travailleurs-frontaliers-la-preuve-en-3-chiffres-2884913.html