04/03/2024

Le Conseil fédéral recommande de rejeter l’initiative sur les rentes

Le Conseil fédéral recommande de rejeter l’initiative sur les rentes
Article

Berne, 22.01.2024 - Le 3 mars 2024, les citoyens se prononceront sur l’initiative populaire « Pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne (initiative sur les rentes) ». L’initiative sur les rentes entend financer durablement l’AVS en relevant l’âge de la retraite. Elle prévoit tout d’abord de relever progressivement l’âge de la retraite des hommes et des femmes à 66 ans, puis de le lier à l’espérance de vie moyenne. Le Conseil fédéral et le Parlement estiment que cet automatisme est trop rigide. L’âge de la retraite doit être défini en tenant compte de plusieurs aspects, tels que l’évolution de l’économie et de l’emploi. C’est pourquoi le Conseil fédéral et le Parlement proposent de rejeter l’initiative.


L’initiative entend financer durablement l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) en relevant l’âge de la retraite et inscrire dans la Constitution une règle de calcul automatique de cet âge. Elle prévoit deux étapes: dans un premier temps, l’âge de la retraite des hommes et des femmes sera relevé à 66 ans. Cette étape sera réalisée progressivement entre 2028 et 2033. Après 2033, l’âge de la retraite augmentera automatiquement si l’espérance de vie moyenne augmente aussi. Le Conseil fédéral et le Parlement devront définir le fonctionnement de cet automatisme dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle disposition constitutionnelle.

Actuellement, une personne de 65 ans a en moyenne encore 22 ans à vivre. Les scénarios démographiques de l’Office fédéral de la statistique prévoient que l’espérance de vie continuera d’augmenter à raison d’un peu plus d’un mois par an. Si cela se vérifie et que l’automatisme prévu par l’initiative est appliqué, l’âge de la retraite atteindrait 67 ans en 2043.