04/03/2024

Votations fédérales du 3 mars 2024

Votations fédérales du 3 mars 2024
Article

La réforme des retraites s’invite une nouvelle fois au cœur des débats politiques : les Suisses voteront le 3 mars sur deux initiatives populaires issues de deux camps opposés. Les syndicats veulent donner un coup de pouce financier aux retraités en leur octroyant une 13e rente AVS, tandis que les jeunes libéraux-radicaux entendent assainir le système en faisant travailler tout le monde plus longtemps.

Donner plus de pouvoir d’achat aux personnes retraitées en leur octroyant une 13e rente AVS mensuelle par année, au lieu de 12 actuellement: les syndicats et la gauche entendent profiter du contexte inflationniste et de la hausse du coût de la vie pour faire passer leur initiative dans les urnes.

En cas d’acceptation, la rente de vieillesse annuelle maximale augmenterait de 2450 francs pour les personnes seules, pour atteindre 31’850 francs, et pourrait s’élever jusqu’à 47’775 francs pour les couples, soit une augmentation de 3675 francs.

Les partis de droite et du centre, ainsi que les principales organisations économiques du pays, s’opposent à cette réforme, qui coûterait près de 4 milliards de francs par an, selon les estimations de la Confédération. Le financement de cette rente supplémentaire se ferait sur le dos des personnes en âge de travailler, soit par une hausse des cotisations, soit par une hausse des impôts, dénoncent les adversaires du projet…